vendredi 8 avril 2011

Forbes consacre un article à Nina Jacobson, la femme derrière The Hunger Games


Forbes s'est intéressé à Nina Jacobson de Color Force, la productrice des films Hunger Games (elle possède en effet les droits des trois livres ! ). 

Voici un extrait de l'article : 
Jacobson était aussi en avance pour Hunger Games. La première fois qu'elle a lu le premier tome, il n'y avait que 150 000 copies du livres qui avaient été vendues. "Au moment où je l'ai reposé, j'étais obsédée par ce livre et par l'idée que je devais produire le film." explique Jacobson. Elle a donc argumenté auprès de l'auteur Suzanne Collins, pour qu'elle lui donne les droits des livres. Aucun studio n'était en concurrence pour obtenir les droits, mais Jacobson a été choisie parmi plusieurs autres producteurs. "Elle était vraiment passionnée par l'histoire" déclare Collins. "Elle craignait les mêmes choses que moi pour les choses qui pourraient être mal tournées."

Certains studios ne se sont pas intéressés à ce projet à cause du risque qu'impliquait un film comportant autant de violence faite par les enfants contre eux-mêmes. Mais le plus petit Studio Lionsgate a sauté sur l'occasion, déboursant moins d'un million de dollars. Il dépensera une estimation de 60 millions de dollars pour produire le premier film. Jacobson a amené Jon Kilik, le producteur de films comme Babel et Inside Man pour l'aider à produire le film. Elle recevra une partie des bénéfices engendrés au box-office et était tout aussi heureuse que ce ne soit pas un studio très important. 
"J'espère que cela créera de nouvelles opportunités" dit Jacobson. "Je veux que la prochaine J.K. Rowling dise : 'Je veux Color Force parce que je sais qu'ils feront les choses bien.' " 
Traduction réalisée par THG France.

C'est intéressant de voir une partie du processus de production et d'entendre parler les gens qui sont derrière tout cela, particulièrement quand on voit que Nina Jacobson semble si attachée à l'histoire. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire