lundi 25 novembre 2013

L'Embrasement bat les records pour son premier weekend au cinéma


Sans réelle surprise, Entertainment Weekly a dévoilé les premiers chiffres de Hunger Games : L'Embrasement au box-office américain et le film a déjà battu des records ! 

La suite très attendue de Lionsgate Hunger Games : L’Embrasement a abattu la compétition pour son premier weekend au box-office, récoltant une estimation de 161,1 millions $. Cette somme bat largement les 152,5 millions $ du weekend d’ouverture de Hunger Games, qui est sorti en mars 2012, et obtient la place de meilleur début pour un mois de novembre, avant même Twilight Chapitre 2 : Tentation, qui avait récolté 142,9 millions $.

Seuls trois films ont mieux débuté que L’Embrasement : Avengers (207,4 millions $), Iron Man 3 (174,1 millions $) et Harry Potter et les Reliques de la Mort Partie 2 (169,2 millions $). Beaucoup d’experts avaient prédit que L’Embrasement pourrait surpasser Iron Man 3 mais la suite du superhéro avait l’avantage d’être sorti en 3D. Pourtant, si les estimations tiennent quand les gains finaux seront publiés demain, L’Embrasement aura battu The Dark Knight Rises pour le premier weekend d’un film en 2D.

• Les spectateurs étaient équitablement partagés entre moins de 25 ans et plus de 25 ans.
• 59% de spectatrices contre 41% d’hommes (plus d’hommes sont venus que pour Hunger Games)
L’Embrasement a rapporté 146,6 millions $ dans le monde pour son premier weekend sur 63 pays, rapportant ainsi 307,7 millions
 Via The Hob

5 commentaires:

  1. alors ça c'est énorme !!
    mais ils le méritent, l 'Embrasement est extraordinaire ils ont fait un super boulot =)

    RépondreSupprimer
  2. Ca m'étonne même pas tellement il est bon !!! ^^

    RépondreSupprimer
  3. Wouhouh! On est trop fort! Bon j'y suis pour rien dans ce succès mais bon....
    Après tout j'y contribue, je vais aller au ciné' au moins deux fois XD
    En tout cas super contente, car ce film le mérite! :D

    RépondreSupprimer
  4. L'affiche de Hunger Games nous présente une héroïne offensive, Katniss, juchée en haut de sa montagne, arc et flèche à la main.
    On pense aux illustrations des livres d’aventures (Jules Verne en particulier) ou au célèbre tableau de Caspar David Friedrich.
    Avec ces nuages qui lui donnent des ailes, elle apparait de plus comme une figure mythologique, une véritable Diane moderne (ou Artémis comme disent les Grecs).
    Pour lire la critique de l'affiche du Hunger Games, c'est par ici http://www.lecritiquedepub.com/hunger-games/

    RépondreSupprimer